En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Piscine d'Or 1988



La maçonnerie du bassin est terminée avec les enduits lissés fin. La pose du revêtement commence par la prise des dimensions précises des développés.
Ensuite, on soude la bandelette de 9mm en haut et face cachée de la membrane pour les cotés du bassin.


Cette bandelette sert à accrocher le revêtement dans le rail hung mis en place avant la pose des margelles. La pose commence par les parois du bassin, le revêtement doit être ajusté suivant l’arrondi, il est fréquent de recouper à la verticale pour que le revêtement "tourne" le mieux possible, chaque soudure verticale a un recouvrement de 5cm.



L’île est recouverte de la membrane bleu ciel avec seize "portions" de revêtement et 18 soudures verticales, ces morceaux sont recoupés en frange à la jonction du fond. Il sera utilisé au total deux palettes d’ALKORPLAN standard.



Le fond représente les 2 tiers du revêtement, chutes comprises.
Le fond est soudé aux cotés jusqu'à deux lais de l’escalier.


L’escalier roman est la dernière étape de la pose de la membrane, la piscine remplie, le fond est clouté en petit bain sur le deuxième lais devant l’escalier.

L’escalier est recouvert de la membrane qui est collée sur les marches. En finition est posé l’anti-dérapant soudé sur la membrane et le pvc liquide sur les coutures des soudures.
Au fur et à mesure que l’eau monte, il faut faire les découpes, en premier lieu les bondes de fond puis les projecteurs, les refoulements, le balai, les skimers.

Piscine d'Or 88 - Catégorie forme libre